Polje

Monténégro : la « rébellion albanaise », thème fétiche des anti-indépendantistes

| |

Les opposants à l’indépendance du Monténégro font leurs choux gras de la
psychose de la « rébellion albanaise ».

Par Sead Sadikovic Le décès de Nenad Markovic, ouvrier forestier de 21 ans dont la dépouille a été retrouvée sur le mont Prokletije près de Plav (à un kilomètre et demi de la frontière avec le Kosovo ), n’est vécue comme une tragédie que par la famille du défunt installée à Kotor Varosi, en Bosnie. Au Monténégro, c’est un événement politique. Trois Kosovars sont soupçonnés par le ministère de l’Intérieur monténégrin (MUP) d’être les auteurs de ce meurtre. Cet acte est regardé comme une preuve selon laquelle le Monténégro serait la prochaine victime du « terrorisme albanais ». Le porte-parole du Parti Populaire Socialiste (SNP), Dragan Koprivica, a déclaré : « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous