Vijesti

Monténégro : la pollution urbaine tue les rivières

| |

Les poissons ont déserté depuis longtemps les rivières monténégrines. Des trois rivières qui coulent aux alentours de Podgorica, la Ribnica et la Moraca sont les plus polluées : le traitement des eaux usées est insatisfaisant, et les garages n’hésitent pas à relâcher des huiles de vidange dans les rivières. Aucun contrôle n’est encore sérieusement pratiqué.

Par Sa. K. Les eaux de la Moraca en aval du principal collecteur urbain ne sont pas faites pour laver les voitures et encore moins pour s’y baigner, selon les dires de Petar Zivkovic professeur à la Faculté de technologie de Podgorica. Il explique que les recherches ont montré que la Moraca, le long de son cours, change de qualité, variant de la classe A1 à A3. « Cette rivière est extrêmement polluée, près de Duklje (Docléa, vieille cité romaine), par les eaux de rejet de provenant de Niksic par la rivière Zeta. La Moraca perd énormément de sa qualité jusqu’au principal collecteur urbain où elle devient encore plus mauvaise en raison des eaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous