Monitor

Monténégro : la nouvelle opposition « unie » à la conquête du pouvoir

| |

La bannière de l’opposition unie ne flotte toujours pas dans le ciel politique monténégrin, mais ce n’est qu’une question de jours pour que la nouvelle alliance politique soit officialisée - tel est à tout le moins le souhait des dirigeants des principaux partis impliqués dans cette alliance encore embryonnaire.

Par Zoran Radulovic C’est du moins ce qu’affirment les dirigeants de l’Alliance Libérale (LS), du Parti Socialiste Populaire (SNP), du Parti Populaire Serbe (SNS), et du parti Populaire (NS). Ces formations souhaitent s’associer afin de renverser la majorité actuelle, composée des sociaux-démocrates du DPS et du SPD. Le chef de la LS, Miodrag Zivkovic, est l’initiateur du projet. Il espère que l’opposition saisira la chance qui lui est offerte, car selon lui il est temps que le pouvoir actuel, qu’il qualifie de « groupement criminel », se retire de la scène politique. Vesna Perovic, La présidente des libéraux éclaire ces propos lors d’un entretien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous