Vijesti

Monténégro : la mairie de Budva, dernière étape avant la case prison

| |

Lazar Rađenović, le maire de Budva, a été arrêté mardi ainsi que deux autres suspects : il s’agit d’un énième rebondissement des « affaires » qui empoisonnent la capitale touristique du littoral monténégrin. Fin décembre 2010, le précédent maire, Rajko Kuljača, avait également été arrêté.

Soupçonné d’abus de fonction, le maire de Budva, Lazar Rađenović, élu du Parti démocratique des socialistes (DPS), a été placé en garde à vue, ainsi que l’ancienne directrice de la Prva banka, Jelica Petričević, et le conseiller gouvernemental pour les investissements, Aleksandar Tičić. Les suspects ont été entendus par le Procureur spécial pour le crime organisé, Đurđina Ivanović. Selon des sources officieuses, la police enquêterait sur la disparition de deux millions d’euros des comptes de la municipalité de Budva. Selon le ministère public, les preuves recueillies par l’équipe d’enquêteurs indiquent qu’en 2007, Lazar Rađenović et Aleksandar Tičić, avec l’aide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous