Vijesti

Monténégro : l’opposition ne relâche pas la pression

| |

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi dans les rues de Podgorica, pour le cinquième grand rassemblement de l’opposition. Nouveau rendez-vous le 31 mai.

« Le mouvement citoyen ne s’arrêtera pas tant que le Monténégro ne sera pas libéré ! », s’est exclamé devant le siège du gouvernement le dirigeant du syndicat des cheminots de Nikšić, Janko Vučinić. Retrouvez notre dossier : Monténégro : un « printemps social » contre l’État mafieux Selon le syndicaliste, six ans après la restauration de l’indépendance du Monténégro, les citoyens n’ont guère lieu de se réjouir « s’ils ne font pas partie de la caste dirigeante, de ses serviteurs et de ses espions ». « Vive la résistance, vive l’insurrection ! », a-t-il conclu. Comme les précédentes, la manifestation était organisée par les syndicats, le MANS et l’Union étudiante. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous