Monténégro : ces festivals estivaux qui coûtent des millions

| |

Les plages du Monténégro se remplissent et les festivals de l’été vont bientôt commencer. Entre Budva et Kotor, on en compte pas moins de trois, avec des budgets de 500 000 euros chacun, assurés principalement par l’État. Des dépenses qui font grincer quelques dents dans un contexte de crise économique. Surtout si personne ne sait comment l’argent est dépensé.

Par Jasna Vukićević Depuis déjà sept ans, le festival Kotor Art dynamise la culture au Monténégro. Pour ce faire, il reçoit un soutien financier du gouvernement. Un peu plus loin, entre Kotor et Budva se tiendra mi-juillet le festival Sea Dance, déclinaison monténégrine du célèbre Exit. Celui-ci est aussi financé par les caisses de l’État. Quant aux millions d’euros dépensés en presque trente ans par le festival Grad Teatar, ils ne viennent pas de sponsors ou de mécènes : plus de 90% des dépenses sont assurés par des fonds publics. Ainsi, malgré une crise financière structurelle, la ville de Budva ne semble pas prête de renoncer à cet événement. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous