Vijesti

Monténégro : l’effondrement du marché immobilier

| |

Il y a quatre ans, le boom de l’immobilier avait fait grimper les prix « jusqu’au ciel ». Aujourd’hui, le marché s’est effondré, et des milliers de logements vides attendent désespérément de trouver des acquéreurs. La crise affecte l’ensemble du pays, y compris Podgorica, qui attirait, ces dernières années, la majorité des investissements spéculatifs. Sur le littoral, la bulle immobilière était entretenue par les acheteurs russes, qui ont déserté le Monténégro depuis le début de la crise.

« La demande immobilière à Podgorica a baissé, les anciens appartements ne se vendent pratiquement pas, alors que la vente des logements neufs stagne. Les prix des maisons et des terrains sur le territoire de la municipalité sont beaucoup trop élevés », explique Vladan Jovanović, de l’agence immobilière Krstaš. « Près de 90% des maisons et terrains à Podgorica sont proposés à des prix tellement élevés que leur vente est quasiment impossible. Les propriétaires ne veulent pas baisser, ce qui complique le travail des agences. Les acheteurs ne sont pas intéressés par les anciennes constructions étant donné leur prix élevé. Les propriétaires ne comprennent pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous