Monitor

Monténégro : l’Armée yougoslave contre les médias

| |

Le juge d’instruction du Tribunal militaire près le commandement de la
Deuxième Armée a décidé d’ouvrir une enquête et de lancer un mandat
d’arrêt contre Miodrag Perovic, fondateur de l’hebdomadaire Monitor et
de la radio Antena M, et contre Nebojsa Redzic, rédacteur en chef de la
radio Free Monténégro. Ensuite, la police militaire s’est mise à la
recherche de la journaliste Beba Marusic.

La policiers militaires ont travaillé le 10 Mai, normalement jour de fête de l’Armée. Ils essayaient de débusquer et d’arrêter, dans les locaux de Monitor le professeur Miodrag Perovic. Depuis la sortie du dernier numéro de Monitor, c’était la troisième intrusion de la police militaire dans la rédaction. Ils essayaient en fait d’appliquer l’ordre du Tribunal militaire près le commandement de la IIème Armée. En effet, le lieutenant colonel Milorad Savovic, juge d’instruction du Tribunal militaire de Podgorica a décidé d’ouvrir une enquête et d’emprisonner Miodrag Perovic, professeur d’université et fondateur de l’hebdomadaire Monitor et de la radio (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous