Monitor

Monténégro : Injustice de guerre

| |

Tandis que les juristes discutent du droit de l’Armée à juger les civils
monténégrins, les tribunaux militaires font leur travail.

Le Monténégro est frappé d’une épidémie de procès militaires. Bien que l’Etat et ses hauts fonctionnaires ne reconnaissent ni le gouvernement fédéral, ni les décrets fédéraux ni " l’état de guerre fédéral ", l’Armée fédérale est très active. Aussi, pour les citoyens soumis aux lois fédérales, la non-reconnaissance réciproque entre Podgorica et Belgrade n’est-elle pas d’une bien grande importance. Nous ne connaissons toujours pas le nombre exact des personnes qui se sont heurtées aux différentes lois fédérales - la loi sur la défense, celle sur les obligations militaires, le Code pénal, etc. Si l’on prend en compte le fait que les tribunaux qui siègent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous