Monitor

Monténégro : impossible accord sur le référendum ?

| |

Comment parvenir à définir des règles du jeu qui soit acceptables par le pouvoir et l’opposition ? Toutes les discussions sur le prochain référendum d’autodétermination du Monténégro butent sur la question de la majorité qualifiée qui sera requise. Entretien avec Miroslav Lajcak, envoyé spécial du haut représentant de l’Union européenne au Monténégro.

Propos recueillis par Drasko Djuranovic « J’ai eu l’occassion d’être assistant du ministre des affaires étrangères de la Slovaquie, Edouard Kucan qui a été envoyé spécial de Kofi Annan pour les Balkans de 1999 à 2001. J’ai organisé la rencontre du président George Bush et de Vladimir Poutine l’anné dernière. Cependant, la mission négociatrice au Monténégro est quelque chose de particulier, à cause des possibles conséquences de la décision finale pour les citoyens du Monténégro », explique Miroslav Lajcak, envoyé personnel de Javier Solana pour les négociations entre le pouvoir et l’opposition au sujet du référendum monténégrin. Ce diplomate slovaque de 40 ans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous