Vijesti

Monténégro : il est temps que Milo Đukanović s’en aille !

| |

C’est une ambiance de fin de règne qui prévaut à Podgorica. Alors que le SDP songe de plus en plus à s’émanciper de la tutelle du DPS, les rumeurs de pressions européennes pour pousser Milo Đukanović à la démission se multiplient. La « transition » est déjà engagée. il faut que toutes les forces opposées au régime s’unissent autour d’un seul objectif : un Monténégro libre et démocratique. L’analyse de Milka Tadić-Mijović.

Par Milka Tadić-Mijović [1] C’est clair : malgré toutes les pressions qui pèsent sur lui, Milo Đukanović ne veut pas partir. Parce qu’il a peur. C’est par peur qu’il a repris sa fonction de Premier ministre. Retrouvez notre dossier : Monténégro : le « système Đukanović », suite et fin prochaine ? Tout retombe sur lui, depuis la faillite du Combinat d’aluminium à Podgorica (KAP) jusqu’aux meurtres non élucidés. Il a laissé passer toutes les occasions de se retirer « dans l’honneur ». Et le voilà désormais otage de sa propre politique et de la nombreuse fratrie criminelle qu’il protège depuis des décennies. C’est précisément pour cela que Đukanović (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous