Amnesty International

Monténégro : encore un effort pour le respect des droits de la personne

|

Le Monténégro vient d’obtenir son indépendance, il doit maintenant mettre tout en oeuvre pour faire respecter les droits de la personne sur son territoire. Lettre ouverte d’Amnesty International au président de la République du Monténégro Filip Vujanovic et au Premier ministre Milo Dukanovic.

À l’occasion de l’admission du Monténégro aux Nations unies, Amnesty International demande instamment au président de la République du Monténégro Filip Vujanovic et au Premier ministre Milo Dukanovic de profiter de l’indépendance nouvellement acquise pour améliorer la situation des droits humains. « En tant qu’État membre le plus récent des Nations unies, le Monténégro doit se conformer à ses obligations internationales et respecter et protéger pleinement les droits humains de toutes les personnes se trouvant sur son territoire », a déclaré Nicola Duckworth, directrice du programme Europe et Asie centrale à Amnesty International. « Dans le même temps, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous