Vijesti

Monténégro : des Cosaques russes à la rescousse de l’Église serbe

| |

Alors que de nouveaux incidents ont éclaté à Cetinje le 20 janvier, à l’occasion de la fête de Saint-Jean-Baptiste, entre partisans de l’Église orthodoxe monténégrine et de l’Église serbe, le métropolite serbe Amfilohije a fait appel à des volontaires cosaques pour « protéger » les reliques détenues par le monastère serbe de Cetinje. Dans les années 1990, le métropolite Amfilohije avait fait appel à des miliciens d’Arkan pour garder ce même monastère. À l’époque, des volontaires cosaques russes combattaient dans les rangs serbes en Bosnie.

Par T. Pavićević Comme le rappele Interfax, les Cosaques sont des communautés de tradition militaire englobant divers groupes ethniques vivant dans le sud de la Russie. Selon Wikipédia, « il s’agit d’une couche sociale spécifique qui s’est plus tard transformée en formation militaire ». « Les Cosaques sont des serfs pauvres qui se sont installés dans les steppes du sud de la Russie (les ’champs sauvages’) dévastées par les Mongols. Indépendants à l’origine, ils sont passés au milieu du XVIe siècle dans l’armée d’Ivan le Terrible qui en a fait des soldats, et les défenseurs des frontières méridionales de l’Empire. Les Cosaques appartenaient à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous