Monitor

Monténégro : Dans l’ombre des négociations

| |

Alors qu’on tente, dans le vieux château des environs de Paris comme
ailleurs, de démêler "le noeud gordien" du Kosovo, le Monténégro a
encore fourni la preuve à tous (ainsi qu’à lui-même) de sa propre
déchirure, de sa fragilité et de son impuissance interne.

Par Dragoljub VUKOVIC Le remplissage du verre des négociations albano-serbes s’est arrêté à mi-chemin : le résultat final a été remis à un proche avenir. La peur des autres et de nous-mêmes est donc retombée au Monténégro, pourtant on continue à s’y demander ce qui serait arrivé si le scénario du conflit avec les forces de l’OTAN s’était réalisé, ou encore ce qui nous attend encore, dans une situation semblable. Alors que nous ne savons toujours pas si la volute de fumée au-dessus de Rambouillet est sombre ou claire, le gouvernement monténégrin a conclu, au cours de sa séance extraordinaire, "qu’il allait prendre toutes les démarches légales (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous