Monitor

Monténégro/Croatie : Avenir tranquille pour la Prevlaka

| |

Un avenir tranquille se dessine pour le Monténégro et la Croatie, qui
désirent construire un village touristique commun et une autoroute
adriatico-ionnienne. Reste à définir les frontières maritimes.

Par Branko Vojicic Cela arrive même dans les Balkans : d’abord « les excuses » du président du Monténégro Djukanovic, ensuite un résultat tangible, « la sagesse subséquente ». Les problèmes entre les pays devraient être réglés sans utilisation de la force et sans modification des frontières. Le Monténégro et la Croatie, neuf ans après la honteuse « guerre pour la paix » dans laquelle le Monténégro, combattant pour les intérêts d’autrui, a acquis la gloire mondiale de destructeur de la perle du patrimoine mondial - Dubrovnik -, s’efforcent dans une initiative commune de transformer le territoire conflictuel de la Prevlaka et le côté monténégrin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous