Monitor

Monténégro : Belgrade contre Podgorica

| |

La guerre politique menée autour des institutions fédérales et des média
gouvernementaux au Monténégro pourrait se transformer rapidement en un
dangereux règlement de comptes entre ces forces et la police
monténégrine.

Cette situation va-t-elle dans le sens des spéculations étrangères et intérieures sur la possibilité d’un coup d’état ? Les remplacements en série au sommet de l’armée yougoslave avec, tout d’abord, la mise à l’écart du general Momcilo Perisic, le chef d’état-major de l’armée fédérale, se poursuivent à la même vitesse en dépit d’un contexte particulier. Apres la destitution du commandant de la deuxième armée, le général Martinovic et de son adjoint Tripko Cecovic, le colonel Glumac, l’adjoint du commandant de la deuxième armée chargé de la sécurité et son adjoint, le colonel Bojic ainsi que le chef du contre-espionnage, le colonel Bogicevic ont également (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous