Osservatorio sui Balcani / Courrier des Balkans

Moldavie : vers une réforme de la Constitution pour sortir de l’impasse ?

| | |

Voilà un an que les Moldaves attendent que leurs députés élisent un Président de la République. La question a déjà entraîné une dissolution du Parlement, sans pour autant sortir le pays de l’ornière. Dernière idée de la coalition au pouvoir : soumettre au Parlement une version modifiée de la Constitution afin que le président soit élu au suffrage universel direct.

Par Iulian Lungu Dans les démocraties contemporaines, la présidence de la République joue le rôle de garante de la souveraineté de l’État et de la Constitution. Elle constitue un pilier sur lequel s’appuie une société réellement stable. Mais au cours des derniers mois, pour la République de Moldavie, la présidence est apparue comme un obstacle à toute tentative de restauration de la stabilité politique, après les violentes manifestations suscitées par les élections législatives d’avril 2009. L’incapacité du Parlement à élire un président a constitué le principal revers politique de l’année écoulée. L’échec de la première tentative, le 3 juin 2009, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous