Moldova Azi

Moldavie : une classe politique immature et incapable de se réformer

| |

Les électeurs moldaves sont bien plus matures que les partis politiques qui les représentent ne veulent le croire. Selon des sondages récents, les citoyens de la petite république sont davantage préoccupés par des questions sociales et économiques que par les « affaires » que déterre le gouvernement pour faire oublier la faillite de sa politique. La Transnistrie n’intéresse pas les Moldaves, ils attendent surtout de voir enfin émerger une classe politique responsable capable de répondre à leurs attentes.

Par Nicu Popescu Quand il s’agit d’expliquer l’échec de tous les programmes ces quinze dernières années, la classe politique moldave se retranche toujours derrière la même excuse : « l’électorat moldave est inculte, immature et nostalgique, voilà pourquoi il n’a pas voté pour des forces progressistes, démocratiques et européennes » En réalité, l’électeur est souvent plus mature que la classe politique. L’échec de la politique moldave est dû, tout d’abord, au dysfonctionnement du système des partis. La classe politique est le maillon faible de la démocratie moldave et non l’électorat. Les électeurs moldaves ont des comportements politiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous