Curentul

Moldavie : le pouvoir communiste fait la loi à Chisinau

| |

Les communistes de Chisinau se sont finalement vengés des deux leaders du Parti populaire chrétien-démocrate (PPCD), initiateurs des mouvements de protestation en Moldavie. En effet, la Commission juridique du parlement moldave a approuvé hier la demande du Procureur général de retirer l’immunité aux parlementaires chrétien-démocrates Iurie Rosca et Stefan Secareanu.

Par Cristian Anghelache Selon les déclarations de la Présidente de la Commission juridique -la députée communiste Maria Postoico-, le Procureur général aurait présenté une vidéo montrant que les deux parlementaires « avaient profané le drapeau national et incité des mineurs à participer à des actions de protestation ». D’après Mme Postoico, la profanation du drapeau consisterait à « avoir découpé du drapeau l’emblème de la Moldavie pour le remplacer par la carte de la Grande Roumanie ». La députée communiste a précisé que le procureur avait renoncé temporairement à la demande de mise en accusation d’un autre député, Vlad Cubreacov, jusqu’à ce que la disparition (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous