rfi.ro

Moldavie : le gouvernement tombe, le pays s’enfonce dans la crise

| |

Le gouvernement de Vlad Filat a été destitué mardi par le Parlement, par 54 voix sur 101. La motion de censure initiée par le Parti communiste, a été soutenue par les démocrates, les socialistes et deux députés non affiliés. La coalition « pro-européenne » au pouvoir depuis 2009 avait volé en éclats il y a trois semaines.

Par Valeria Viţu La destitution du gouvernement entraîne également celle du Premier ministre Vlad Filat. Celui-ci a parlé d’un acte « irresponsable », estimant que « des intérêts personnels étaient passés au-dessus de ceux du pays ». Retrouvez notre dossier : La Moldavie replonge dans la crise politique Néanmoins, le gouvernement actuel continuera à gérer les dossiers courants, jusqu’à la formation d’un nouveau cabinet. Le Parlement dispose de 45 jours pour approuver la composition du nouveau gouvernement. À défaut, des élections législatives anticipées seront organisées. Au début de la séance parlementaire, le Premier ministre, qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous