Romania libera

Moldavie : disparition du poète Grigore Vieru, apôtre de la réunification avec la Roumanie

| |

Des milliers de Moldaves ont afflué mardi 20 janvier au cimetière arménien de Chişinău pour rendre un dernier hommage à Grigore Vieru, décédé le week-end des 17 et 18 janvier après un grave accident de la route. Partisan de la réunification entre la République de Moldavie et la Roumanie, le célèbre poète a écrit quelques uns des plus beaux vers de la littérature roumaine.

Par Tatiana Dabija Grigore Vieru, 73 ans, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche au Centre hospitalier d’urgence de Chişinău où il avait été admis dans le coma jeudi dernier après un grave accident de la route. Partisan de la réunification entre la Bessarabie [1] et la Roumanie, le poète moldave n’a jamais cessé de clamer que la langue utilisée en Roumanie et en République de Moldavie portait un seul et même nom, le roumain, et a consacré sa vie à la réalisation de son plus grand rêve : « l’union de la Bessarabie et de la mère-patrie roumaine » . Ce rêve, il ne l’aura pas vu de ses yeux mais il n’y a jamais renoncé. D’une certaine façon, il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous