Les fantomes et l’oubli

Moldavie : Chişinău, la Jérusalem oubliée de Bessarabie

| |

Ancien foyer de culture juive, Chişinău ne compte plus qu’une poignée de fidèles. Derniers membres d’une branche du hassidisme européen, ils vivent dans la mémoire des pogroms et de la Shoah qui ont marqué leur histoire. Enquête sur une communauté menacée par l’oubli.

Par Danilo Elia Le gardien du cimetière désespère : « il n’y a plus que moi et ces 20.000 tombes ici. Personne ne vient plus – sauf quelques vandales qui éprouvent le besoin de saccager périodiquement les lieux ». Si le Mall Dova, peut, par son nom, arracher quelques sourires, il n’attire certainement pas les foules. C’est un bloc de luxe désert au milieu de rues boueuses... Dans l’une des salles, le centre culturel israélien a installé l’une de ses expositions : quelques photos de Tel-Aviv et quelques drapeaux se partagent un mur blanc. « Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces dernières années, nombreux sont ceux qui avaient émigré (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous