Le Courrier des Balkans

Minorités : dix ans aux Etats membres pour intégrer les Roms

| |

Bruxelles a décidé de forcer la main aux Etats membres tant les 10 à 12 millions de Roms que compte l’Europe sont aujourd’hui encore victimes de discriminations, d’exclusion et du déni de leurs droits.

D’ici la fin de l’année, les 27 devront soumettre à la Commission leurs plans d’actions nationaux pour intégrer la plus grande minorité européenne. L’accès des Roms à l’éducation, à l’emploi, aux soins de santé et au logement devient l’un des objectifs assignés aux États dans le cadre de la stratégie de croissance de l’Union européenne pour 2020. « Malgré les bonnes intentions manifestées par certains responsables politiques des États membres, les conditions de vie de la plupart des Roms n’ont presque pas évolué au cours de ces dernières années », a déclaré Viviane Reding, vice présidente de la Commission, chargée de la justice L’été dernier, un virulent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous