BIRN

Minorités au Kosovo : comment peut-on être bosniaque ?

| |

100.000 Bosniaques vivaient au Kosovo avant 1999, plus de 60.000 ont fui le territoire depuis l’instauration du protectorat international. Les Bosniaques du Kosovo ont été victimes de nombreux actes de violence et dénoncent une volonté d’assimilation de la part des Albanais. Le principal problème est celui de l’éducation : à l’Université de Pristina, tous les cours sont donnés en albanais, une langue que ne maîtrisent pas les Bosniaques du Kosovo. Dans certaines régions, comme en Gora, Belgrade essaie aussi d’assimiler les Bosniaques.

Par l’équipe du BIRN à Prizren Il est 2h15 du matin et Elvir Mislimi empoche les 60 centimes d’euro d’un petit garçon de 10 ans, qui veut passer deux heures sur un ordinateur. La scène se déroule au Kosovo, dans le village montagneux de Donje Ljubinje, le long de la frontière de la Macédoine. Elvir Mislimi travaille de temps à autre dans ce café internet pour une centaine d’euros par mois, mais seulement pour remplacer le patron quand celui-ci voyage. Il ne peut se trouver un meilleur emploi, malgré son diplôme de la Faculté de douane et taxation de l’École supérieure de Commerce de Belgrade. Le chômage est élevé au Kosovo : entre 40 à 70% de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous