Mapo

Minorités : à la rencontre des Gorani d’Albanie

| |

Les Gorani, des montagnards slaves musulmans, ont été divisés par l’histoire et les frontières : leur communauté s’étend au Kosovo, en Albanie et en Macédoine. Dix ans après les avoir découvert durant la guerre de 1999, le journaliste Ben Andoni est reparti à la rencontre des Gorani d’Albanie, une communauté isolée, qui n’a jamais été reconnue comme minorité nationale. Reportage.

Par Ben Andoni Nous arrivons à Shishtavec. Qerim Disha, un homme sympathique de 55 ans, autrefois professeur de musique, travaille à la commune. Il est le seul fonctionnaire encore présent ici. « Vous êtes arrivés au bout du monde », nous dit-il. En fait c’est le fin fond de l’Albanie. Il ponctue chaque début de réponse « Ah, ça c’est un peu problématique… ». Et raconte ensuite l’histoire d’un village resté de l’autre côté de la frontière. La vie s’écoule paisiblement dans ce village modeste. Je m’adresse en serbe au patron du bar qui me rétorque en « nashka », et aussitôt je suis perdu. Qerim poursuit son panorama. Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous