Le Courrier des Balkans

Migrations : quand la Serbie doit accueillir « toute la misère du monde »...

| |

Ils viennent d’Inde, du Pakistan, de Somalie, du Mali, d’Algérie, mais surtout, de plus en plus, de Syrie... Ils ont traversé la Turquie, la Grèce, la Macédoine, le Kosovo, l’Albanie, le Monténégro. Et les voici en Serbie, alors que tombent les premières neiges. La Serbie fait face à une véritable catastrophe humanitaire, les moyens d’accueil étant dramatiquement insuffisants face aux besoins. Nos reporters sont allés à la rencontre de ces demandeurs d’asile que personne ne veut voir.

Par Philippe Bertinchamps / Images : Dalibor Danilović. Les ONG du Sandjak, dans le sud de la Serbie, sont en train de recueillir de la nourriture, des vêtements et des couvertures en vue d’ouvrir deux nouveaux centres d’asile temporaires à Sjenica et à Tutin. Deux autres centres d’accueil ont été ouverts dans l’urgence la semaine dernière à Obrenovac et à Vračević pour fournir un logement à des centaines de migrants forcés de dormir dehors - et qui continuent d’affluer par bus entiers, notamment de Hongrie d’où ils ont été déportés. Or, les populations locales ont manifesté leur hostilité en bloquant les routes. Retrouvez nos dossiers : • Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous