Birn

Migrations : la détresse des jeunes Rroms « réadmis » en Serbie

| |

Des milliers de jeunes Rroms, qui sont nés ou ont grandi en Europe de l’Ouest, sont expulsés vers la Serbie à la suite des accords de « réadmission » conclus avec l’UE. Mais l’intégration est souvent difficile pour ces jeunes qui ne connaissent ni la langue, ni les codes culturels d’un pays qui n’a jamais été le leur. Et la Serbie manque de moyens pour favoriser l’assimilation de ces nouveaux arrivants. Un reportage du BIRN.

Par Momir Turudic Selon Marija Denić, coordinatrice du Centre pour les droits des femmes rroms, 80% des migrants rentrés en Serbie vivent dans des camps rroms informels. Il existe à peu près 600 camps de ce genre à travers la Serbie. « Duldung » est un mot allemand qui provoque un certain malaise parmi les anciens émigrés de retour au pays, en particulier ceux qui n’ont pas encore quitté l’Allemagne, mais qui devront s’exécuter au cours des prochaines années. « On pourrait traduire ce mot par « tolérance » : l’État tolère votre présence jusqu’à ce que vous partiez », explique Sanela Selimagic, une assistante de projet au Centre de conseil sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous