Osservatorio sui Balcani

Migrations : la Croatie, nouveau pays de transit sur la route de l’Europe occidentale

| |

La Croatie, qui deviendra membre de l’UE en juillet 2013, est un pays de transit de plus en plus utilisé par les migrants en route vers l’Europe occidentale. Le nombre de demandes d’asile explose. Pourtant, le pays n’a pas de politique migratoire claire, et Zagreb n’accorde guère d’intérêt à la question. Les explications de Julija Kranjec, spécialiste du droit d’asile et d’immigration du Centre d’Etudes pour la paix de Zagreb.

Propos recueillis par Francesca Rolandi La Croatie se trouve sur la route balkanique des migrants, en route vers les pays de l’UE en traversant la Serbie. Quelle attitude a adopté la Croatie, futur membre de l’Union, face à l’immigration ? Retrouvez notre dossier : Immigration clandestine : les Balkans, antichambre de l’UE Osservatorio sui Balcani (OsB) : Selon vos estimations, combien de demandeurs d’asile et d’immigrants clandestins se trouvent en Croatie ? D’où viennent-ils ? Julija Kranjec [1] (J.K.) : Les données de l’UNHCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) précisent que 122 personnes, issues majoritairement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous