Le Courrier des Balkans

Migrants albanais à Lyon : dans la tente du droit d’asile

| |

Depuis plusieurs mois, trois cents demandeurs d’asile, venus essentiellement d’Albanie, vivent sous un pont en plein centre-ville de Lyon. Fin octobre, la justice a ordonné leur expulsion, tout en rappelant l’obligation de l’État de pourvoir à leur hébergement. Où comment illustrer la faillite du système du droit d’asile en France...

Par Jan Cyril Salemi La décision, attendue depuis une dizaine de jours, est tombée mercredi 23 octobre. Saisi par la communauté urbaine du Grand Lyon, le juge Gérald Gaucher devait statuer sur le sort de ces quelque 300 demandeurs d’asile, contraints de vivre dans des tentes, sous le pont Kitchener, dans le 2e arrondissement de Lyon. Ce pont autoroutier, niché entre la gare Perrache et la Saône, est emprunté quotidiennement par 100.000 véhicules. En-dessous, le bruit résonne nuit et jour. Une centaine de tentes est rassemblée là. En juillet 2013, environ 80 personnes sont arrivées sur les lieux. Fin octobre, ils étaient près de 300, dont une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous