BIRN

Meurtre de Zoran Djindjic : le procès s’achève sans rien révéler

| |

Trois ans après, le procès des assassins de Zoran Djindjic est en train de s’achever. Presque tout est clair - sauf l’identité et les véritables motifs des commanditaires du meurtre du Premier ministre serbe. Le procès a échoué à faire véritablement éclater la lumière, probablement parce que les divisions politiques de la Serbie empêchent toujours de dévoiler certains secrets.

Par Milos Vasic [1] Le procès des conspirateurs accusés de l’assassinat de l’ancien Premier ministre de la Serbie Zoran Djindjic, qui aura duré trois ans, était presque terminé au 12 mars 2007. Les preuves présentées semblaient solides, la Cour a été aussi indépendante que possible, et le verdict est maintenant prévisible. Pourtant, le tribunal a échoué à identifier toutes les forces politiques et toutes les circonstances qui ont causé la mort violente de Zoran Djindjic. Milorad Lukovic Ulemek, alias Legija, ancien commandant de l’Unité des opérations spéciales de la police serbe (JSO), le colonel de police Zvezdan Jovanovic, alias Zveki ou Zmija (le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous