DANAS

Menaces sur le référendum monténégrin

| |

Le premier ministre serbe, Vojislav Kostunica, cherche à inscrire sur les listes électorales monténégrines des citoyens monténégrins votant habituellement en Serbie. Vue de Podgorica, cette intiative sonne comme une provocation et comme une tentative délibérée de faire échouer le référendum sur l’autodétermination.

par Veseljko Koprivica Sanda Raskovic-Ivic, la vice-présidente du parti de Vojislav Kostunica, a récemment secoué l’opinion publique du Monténégro avec cette déclaration fracassante : « L’humeur antiserbe au Monténégro aujourd’hui me rappelle celle qui existait il y a quelques temps en Croatie... Les médias au Monténégro me font beaucoup penser à la Radio-Télévision croate de 1991 ». Madame Raskovic a envoyé des messages semblables à la MINA, la seule agence de presse du Monténégro. Il aurait été intéressant que le journaliste demande à la vice-présidente si elle aurait pu, pendant qu’elle vivait en Croatie, faire de telles déclarations aux médias locaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous