Osservatorio sui Balcani

Mémoire de la Seconde Guerre mondiale : Jasenovac et Bleiburg divisent toujours les Croates

| |

Les victimes de la Seconde Guerre mondiale relancent les débats en Croatie. Lors de la commémoration annuelle du camp de concentration de Jasenovac, l’Église catholique a été durement attaquée, accusée d’avoir soutenue le régime pro-nazi des oustachis. Retour sur ces commémorations qui chaque année font couler de l’encre au sujet du rôle joué par les clercs catholiques pendant les massacres de Jasenovac.

Par Drago Hedl L’Église catholique en Croatie a réagi vigoureusement aux déclarations qui affirment que les « oustachis auraient bénéficié de l’aide généreuse de la plus grande partie de l’Église catholique, et dont certains de ses représentants aujourd’hui encore défendraient un tel système ». Cette accusation, rapidement rejetée par l’Église, a été lancée par Ivan Fumić à Jasenovac, où se trouvait un camp de concentration du régime pro-nazi oustachi pendant la Seconde Guerre mondiale. Ivan Fumić s’est posé comme le représentant des personnes qui y avaient été internées. Il est intervenu à l’occasion du 63ème anniversaire de la libération des internés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous