The Slovenia Times

Mémoire de la Seconde Guerre mondiale en Slovénie : la droite flirte avec les extrêmes

| |

Scandale en Slovénie : le chef de l’opposition, l’ancien Premier ministre a participé le 23 août dernier aux commémorations du mouvement de collaboration nazi des Domobranci. Alors que le gouvernement de centre-gauche vient de réhabiliter les symboles titistes, la société slovène reste profondément divisée, et la droite n’hésite pas à courtiser les extrêmes...

Igor Lukšič, le président du parti social-démocrate (SD), a vertement critiqué la présence de Janez Janša, l’ancien Premier ministre devenu chef de l’opposition, à la commémoration du 70ème anniversaire du mouvement pro-nazi des Domobranci. Igor Lukšič a déclaré que la droite slovène avait franchi la ligne rouge, qu’elle était passée de l’anti-communisme au fascisme. Le 23 août a été choisi à l’échelle européenne pour devenir la journée en souvenir des victimes des régimes totalitaires. En 2012, le gouvernement de Janez Janša avait célébré cette date. Mais pour Igor Lukšič, cette journée est devenue un anniversaire pour la droite slovène, qui ne se contente plus de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous