Danas

Médias : chaos et confusion prévalent toujours en Serbie

| |

Pléthore des stations de radio et de télévision, absence de cadre légal, la Serbie aurait la scène médiatique la plus confuse d’Europe. Les responsables de la nouvelle Agence de la radiodiffusion relativisent les critiques et soulignent que, pour la première fois, les fréquences vont être accordées à l’issue d’un concours public.

La Serbie a actuellement la scène médiatique la plus mauvaise et la plus désordonnée qui soit en Europe, a estimé Snjezana Milivojevic, professeur de communication, lors d’un débat portant sur un projet de recherche : « la Télévision en Europe, les normes, la politique et l’indépendance ». Snjezana Milivojevic, auteur du rapport relatif à la Serbie, dans ce proje qui évoque la situation dans vingt pays européens, a fait part de plusieurs arguments pour appuyer son estimation, à commencer par un cadre juridique confus, rappelant aussi que l’État pauvre de Serbie possèdent le plus grand nombre de stations de radiotélévision en Europe, et que ses habitants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous