Slobodna Bosna

Massacre de la JNA à Tuzla : une sombre page de la guerre de Bosnie

| |

C’est un sombre épisode de la guerre de Bosnie. Le 15 mai 1992, une colonne de l’armée yougoslave est attaquée à Tuzla, alors qu’elle évacue la ville. Plusieurs dizaines de soldats sont tués. S’agit-il d’un crime de guerre ? Six citoyens de Tuzla ont été accusés par le Tribunal spécial de Serbie, dont Selim Bešlagić, alors maire de la ville, et Ilija Jurišić, arrêté il y a six mois à l’aéroport de Belgrade. Selim Bešlagić revient sur les faits.

Par Mirha Dedić Début novembre 2007, la Chambre d’accusation de Serbie pour les crimes de guerre a porté plainte contre Ilija Jurišić. Il est accusé « d’emploi de moyens illicites de combat au cours de l’attaque d’une colonne de soldats de l’Armée populaire yougoslave (JNA), le 15 mai 1992 ». C’est également le premier acte d’accusation concernant les crimes de guerre supposés commis contre des membres de la JNA sur le territoire de la Fédération de Bosnie-Herzégovine. Selon l’acte d’accusation, Ilija Jurišić est accusé d’avoir ordonné, en sa qualité de membre des troupes de police de réserve du ministère de l’Intérieur de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous