Le Courrier des Balkans

Malgré la crise, la Slovénie dit non à la retraite à 65 ans

|

Dimanche 5 juin, les Slovènes étaient appelés aux urnes pour se prononcer sur la réforme des retraites votée par le gouvernement de centre-gauche. Plus de 72% des votants ont rejeté ce texte qui prévoyait le report de l’âge légal de la retraite à 65 ans. Mis sous pression par l’UE et le FMI, le gouvernement a annoncé dès lundi qu’il allait mettre en place un plan d’austérité.

Avec La Croix et l’Humanité - Dimanche 5 juin, la réforme des retraites portée depuis plus d’un an par le gouvernement de centre-gauche a été rejetée par 72,17% des votants. Le report de l’âge légal de la retraite de 63 à 65 ans constituait le point le plus discutable pour la population. La participation, très faible, n’a atteint que 41%. Cette réforme était ardemment réclamée par l’Union européenne et le FMI qui s’inquiètent depuis plusieurs années de l’état des finances publiques slovènes. À cause de la crise financières, la dette publique a été multipliée par deux, passant de 22, 5% à 43,3%. « Une situation des finances publiques encore loin d’être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous