IWPR

Macédoine : Vies parallèles

| |

La violence interethnique a peut-être épargné la Macédoine, mais la société
reste profondément divisée.

Par Zeljko Bajic à Skopje (collaborateur régulier de l’IWPR). A Skopje les gens bougent. La rivière Vardar divise la ville : les Macédoniens se trouvent d’un côté et les Albanais de l’autre. Ceux qui se trouvent du "mauvais" côté s’organisent pour échanger leur appartement. Aujourd’hui il est rare de trouver des Macédoniens et des Albanais qui vivent côte à côte. Les deux communautés restent entre elles. Elles ont leurs propres coiffeurs, dentistes, bars et discothèques. Dès leur plus jeune âge les enfants vont dans des écoles séparées. Dans un sondage récent les personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’accepteraient pas de se marier avec un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous