Southeast European Times

Macédoine : une scène politique en recomposition

| |

Presque tous les partis politiques ont organisé des congrès et choisi leurs nouveaux dirigeants. Ainsi, à droite, le VMRO-DPMNE, au pouvoir, a avalé plusieurs petites formations, tandis que la coalition « Pour la Macédoine ensemble », dirigée par les sociaux-démocrates, a été dissoute. Les sociaux-démocrates sont en chute libre dans les sondages.

Par Marina Stojanovska L’un des facteurs qui a contribué à ce renouvellement est la nouvelle loi sur les partis politiques, qui impose que aux partis d’avoir au moins 1000 membres enregistrés, au lieu des 500 membres auparavant. Du coup, les petits partis politiques ont dû se fondre dans les plus grands. La Ligue pour la démocratie, le premier parti politique formé en Macédoine après le communisme, a rejoint le VMRO-DPMNE, de même que le Parti agraire. Le président de ce dernier, Marjan Gorcev, avait déjà été membre du VMRO-DPMNE et ministre de l’agriculture dans le Gouvernement de l’ancien Premier ministre Ljubco Georgievski (1998-2002). Le DRUM, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous