Le Courrier de la Macédoine

Macédoine : une loi nataliste qui discrimine

| |

Une loi destinée à stimuler la natalité est entrée en vigueur en Macédoine depuis le 1er janvier 2009. Désormais, toutes les familles habitant dans des municipalités où la natalité ne dépasse pas 2,1 enfants par femme pourront bénéficier d’aides financières dès la naissance du second enfant. La mesure fait réagir côté albanais : le découpage géographique correspond à quelques exceptions près aux zones ethniquement macédoniennes. Une requête auprès de la Cour constitutionnelle a été déposée.

Par Béatrice André Artan Grubi préside l’association « Réveillez-vous ! » (Zgjohu !), l’un des rares mouvements de la société civile albanaise, bosniaque et turque, basée dans les vieux quartiers de Skopje. Devant la liste des 54 municipalités concernées par la mesure nataliste, il annote les municipalités à majorité albanaise, au nombre de trois, Oslomej, Tearce et Zajas, dans la région de Kičevo. « Nous considérons que cette loi est hautement discriminatoire vis-à-vis des communautés qui ne sont pas macédoniennes. Cette loi va majoritairement s’appliquer dans les municipalités dont la majorité de la population est macédonienne. Elle n’est pas conçue pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous