Le Courrier des Balkans

Macédoine : un week-end de violence et d’affrontements urbains à Skopje

| |

Vendredi et samedi, de très violents heurts ont opposé les jeunes Macédoniens, les jeunes Albanais et les forces de l’ordre dans les rues de Skopje. Les émissaires européens venaient à peine de quitter la Macédoine, après avoir arraché un accord entre le gouvernement et l’opposition en vue des élections du 23 mars. La radicalisation de la jeunesse traduit un profond malaise social.

Tout a commencé vendredi avec le rassemblement du mouvement Dostoinstvo devant le siège du gouvernement : les anciens « défenseurs de la patrie » du conflit de 2001 entendaient protester contre la nomination de Talat Xhaferi, ancien commandant de l’UÇK-M, au poste de ministre de la défense. Retrouvez notre dossier : Macédoine : la dérive autoritaire et l’engrenage des violences Des milliers de jeunes Macédoniens, dont beaucoup de mineurs, ont rallié la manifestation, a rapidement dégénéré en affrontement avec les forces de l’ordre. Dans la soirée de vendredi, des bagarres ont éclaté dans plusieurs quartiers de la ville entre des groupes de jeunes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous