Macédoine : un sit-in contre les violences policières

| |

La manifestation du 6 mai à Skopje s’est déroulée dans le calme. La police a dressé un périmètre de sécurité élargi pour éviter que les manifestants ne s’approchent du bâtiment du gouvernement. Ceux-ci se sont dirigés devant le Parlement, où ils ont organisé un sit-in. La veille, le rassemblement avait tourné à l’émeute entre policiers et manifestants. Témoignages.

Par Jacqueline Bisson La manifestation dans le centre de Skopje était prévue hier à 18 heures. Mais les rues aux alentours du bâtiment du gouvernement ont été bloquées par la police et interdites à la circulation. Les rares citoyens qui ont réussi à s’approcher des lieux ont été rapidement encerclés puis repoussés. Les manifestants se sont alors spontanément dirigés vers le parlement où ils ont organisé un sit-in. Un groupe de femmes a formé un bouclier humain devant le cordon de police pour protéger les deux parties contre un éventuel mouvement de violence. Aleksandar Neškovski, le frère du jeune Martin Neškovski tué par la police il y a quatre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous