Dnevnik

Macédoine : un gouvernement minoritaire jusqu’au sommet de l’Otan à Bucarest

| |

Le PDSh ayant claqué la porte, c’est un gouvernement minoritaire qui dirigera la Macédoine jusqu’au sommet de l’Otan à Bucarest. Le rendez-vous est crucial, puisque le pays pourrait y être invité à rejoindre l’Alliance. Ensuite, toutes les possibilités sont envisageables : nouvelle coalition, gouvernement d’unité nationale ou élections anticipées.

Par P.D. et M.T. Le leader du PDSh [Parti démocratique des Albanais], Menduh Thaçi, a rencontré ce lundi 17 mars le Premier ministre Nikola Gruevski pour lui signifier que la réalisation des six demandes [1] qu’il lui avait présentées la semaine dernière reste la condition pour un retour du PDSh dans la coalition gouvernementale. Après avoir également rencontré l’ambassadeur britannique Andrew Key, Menduh Thaçi a annoncé qu’il allait demander à son coreligionnaire le vice-Premier ministre Ymer Aliu d’assumer la responsabilité de ses propos : le 17 mars, Ymer Aliu a appelé les hauts fonctionnaires du PDSh à démissionner. Lundi, les ministres et les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous