Dnevnik

Macédoine : tout le monde est pour l’Europe, mais il n’y a personne à Bruxelles

| |

A Bruxelles, il n’y a pas une trace de lobbyiste, de représentation des chambres de Commerce, de représentant des villes et municipalités ou d’association macédoniennes, alors que d’autres pays de la région des Balkans sont actifs dans ce domaine. A la veille d’une possible intégration à l’UE, pourquoi la Macédoine tarde-t’elle à prendre ses marques à Bruxelles ?

Par Zana Bozinovska En dehors du personnel habituel des missions auprès de l’UE et de l’Otan ainsi que de l’ambassade de Macédoine en Belgique, qui dispose d’un conseiller économique pour le Benelux, toute la présence macédonienne à Bruxelles se résume à une association enregistrée ayant pour but de faire du « lobbying macédonien » et une représentation de la Fédération des agriculteurs de Macédoine. La visibilité de la Macédoine à Bruxelles est donc plus que limitée, alors que le pays dispose déjà du statut officiel de candidat à l’intégration européenne. Le gouvernement explique qu’il coûtait très cher d’engager des lobbyistes et qu’il était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous