Dnevnik

Macédoine : que peut encore faire Nikola Gruevski pour désamorcer la crise politique ?

| |

Rien ne va plus en Macédoine. Depuis le gel des comptes de la télévision A1, partiellement levé le 7 février, les journalistes réalisent leurs journaux devant le siège du gouvernement, tandis que l’opposition social-démocrate boycotte le Parlement depuis le 28 janvier. Alors que le gouvernement accumule les revers, notamment dans le domaine de l’intégration européenne, quelle marge de manoeuvre reste-t-il encore au Premier ministre Gruevski ?

Par Sonja Kramarska Un sondage récemment publié par le quotidien Dnevnik indique que le VMRO-DPMNE aurait toujours un net avantage au sein de l’opinion publique par rapport à l’Alliance des sociaux-démocrates de Macédoine (SDSm, opposition), mais il indique néanmoins que le soutien à la politique gouvernementale ne cesse de s’éroder. Cette réalité ne peut manquer d’inquiéter le Premier ministre Nikola Gruevski, qui a longtemps joui d’un fort soutien populaire et qui ne peut pas cacher son mécontentement. Le Premier ministre dispose toujours de plusieurs jokers pour essayer de sortir de la crise, d’autant qu’il contrôle sans partage le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous