Dnevnik

Macédoine : profession, ramasseur de bouteilles en plastique

| |

Ils seraient environ 5.000 en Macédoine, dont 3.000 à Skopje, principalement des Rroms. Ce sont les ramasseurs de bouteilles en plastique. Leur profession est dangereuse, mal rémunérée, et pourtant d’une évidente utilité sociale. Il serait temps de penser à légaliser cette activité et de donner un statut social à ceux qui la pratiquent.

Par Sonja Hristovska « Je vais être expulsé de chez moi ! Dites-moi où aller ? J’ai des jumeaux. Je vis parmi les bouteilles. Je vis des bouteilles. J’ai été champion de la récupération de bouteilles en plastique. Mais les autorités nous pourchassent… Du coup, on se retrouve à la rue. On va d’un endroit à l’autre. On gagne notre vie en fouillant les bennes à ordures, ma famille et moi. Tous les quatre, on vit de ça »... Asan Redžep peine à retenir ses larmes. Il est ramasseur de bouteilles en plastique, une activité encore largement illégale en Macédoine. Il est quotidiennement exposé aux maladies, risque à tout moment de se faire renverser par une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous