Le Courrier de la Macédoine / Le Courrier des Balkans

Macédoine : prières publiques et mobilisation pour soutenir l’accusé Boskoski

|

Le procès de Ljube Boskoski, accusé de crimes de guerre, a commencé devant le TPI. À Skopje, l’ancien ministre de l’Intérieur reste populaire. Dimanche, l’Eglise orthodoxe macédonienne a organisé des prières publiques pour le soutenir. Il bénéficie aussi de l’appui du gouvernement. Parmi les Macédoniens, peu de voix viennent troubler cette ferveur généralisée, alors que le TPI est suspecté de partialité.

Par Thomas Claus L’ancien ministre de l’Intérieur Ljube Boskoski bénéficie d’un soutien important en Macédoine alors que s’ouvre son procès au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Dimanche dernier, des représentants de nombreux partis macédoniens se sont rassemblés à la cathédrale orthodoxe de Skopje pour saluer « Frère Ljube » et Johan Tarculovski, tous deux accusés d’avoir commis des crimes de guerre en 2001 [1]. Le métropolite Stefan, le chef de l’Eglise orthodoxe macédonienne (MPC) a prié pour les deux hommes et évoqué leur sort. « Ljube et Johan peuvent être fiers, a-t-il déclaré. Ils ont défendu leur patrie et la pacifique nation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous