Dnevnik

Macédoine : pas de place pour les enfants toxicomanes

| |

À 12 ans, Elvis vit à l’orphelinat du « 25 mai » de Skopje où il est enregistré comme dépendant aux drogues dures. Conséquence de sa toxicomanie, le jeune adolescent est très malade. En un an, il a été placé dans divers hôpitaux de la capitale, mais aucun service n’était adapté à son âge ni à sa dépendance.

Par Marija Tasev Les médecins reconnaissent que traiter Elvis, 12 ans, n’est pas chose facile. Jusqu’à présent, les enfants qui se trouvaient dans un état critique suite à une surdose étaient soignés dans une clinique spécialisée en toxicomanie. Mais, comme le rappellent les médecins, ces enfants ont également besoin de pédiatres et de psychiatres. Manque de place et de ressources humaines, vide juridique... le ministère de la Santé a annoncé qu’il allait se consacrer au problème. Retrouvez notre dossier : Drogues : les nouvelles routes des Balkans D’une clinique à l’autre Les drogues dures qu’Elvis consommait ont détruit sa rate et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous