Utrinski Vesnik

Macédoine : « même misérables, ils continuent de croire aux chimères du VMRO-DPMNE »

| |

Malgré les difficultés qui accablent la Macédoine, les enquêtes d’opinion révèlent, inlassablement, l’optimisme d’une majorité de citoyens. Le populisme et la communication politique du VMRO-DPMNE érigés en programme gouvernemental suffisent-ils à expliquer l’indéfectible confiance populaire ? Le réveil risque d’être difficile... Le point de vue de Nina Nineska-Fidanoska, éditorialiste d’Utrinski Vesnik.

Par Nina Nineska-Fidanoska Pourquoi certains voudraient-ils croire fermement que des lendemains meilleurs les attendent, alors qu’ils savent sciemment qu’ils vivent aujourd’hui misérablement, voire plus mal qu’avant ? Quel est ce pouvoir qui les oblige à espérer un futur tout rose, alors que le niveau du budget familial n’a pas grimpé et a, au contraire, baissé d’un cran... Retrouvez notre dossier : Macédoine : l’heure du réveil civil ? Vous avez presque envie d’aller voir une à une chaque personne sondée et lui demander où elle puise cet inépuisable optimisme et cette confiance sans réserve qu’un beau jour, la Macédoine vivra plus riche (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous