Dnevnik

Macédoine : malbouffe et fraude alimentaire au menu

| |

Sur les étals des marchés ou des supermarchés, le chaland risque d’être désagréablement surpris par la piètre qualité des produits proposés : bien souvent des aliments aux étiquettes trompeuses ou remplis d’additifs en quantité non autorisée.

Par Sonja Hristivska En 2011, l’Institut de la santé publique a révélé que sur 5.300 contrôles, 120 échantillons, soit 2,3 % des produits, n’étaient pas conformes aux règles de sécurité : le lait, les produits laitiers et le miel s’écartent des normes à cause de leur composition. Retrouvez notre dossier : Agriculture et gastronomie : le bio, atout majeur des Balkans Les jus de fruits contiennent des agents conservateurs et des colorants qui n’ont pas été déclarés selon les règles ; les boissons alcoolisées sont de contrefaçon ; le sel n’est pas assez iodé ; d’autres produits présentent une teneur en additifs alimentaires variés et non (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous