Utrinski Vesnik

Macédoine : les mauvais comptes de Skopje 2014

| |

Skopje 2014 coûte cher. Onze statues de bronze coulées dans des fonderies italiennes ont coûté la bagatelle de huit millions d’euros, à la suite de procédures irrégulières d’appel d’offres. Le second rapport d’audit commandité par le nouveau maire de l’arrondissement Centre de Skopje est accablant pour la gestion du VMRO-DPMNE.

Par Despina Trajkovska-Dimova Le second rapport d’audit sur les coûts occasionnés par le projet Skopje 2014, commandité par Andrej Žernovski, le nouveau maire de la municipalité Centre de Skopje, a été rendu présenté au public et remis au Bureau du Procureur. Découvrez notre dossier : Macédoine : Skopje 2014, kitsch nationaliste et foire aux antiquités Pour les onze statues coulées dans les deux fonderies florentines appartenant à Ferdinando Marinelli, une somme de huit millions d’euros a été dépensée, un montant bien plus élevé que ceux proposés par les autres candidats ayant répondu à l’appel d’offre. Le rapport de trente pages (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous